900 ANS D'HISTOIRE

Le Clos de Tart fut fondé en 1141

Présentation

Ce qui est remarquable est que le Clos au cours de son histoire pluriséculaire n'ait jamais été morcelé et il est aujourd'hui, en Bourgogne, le plus vaste Monopole classé en Grand Cru. Depuis toujours, les vignes ainsi que le lieu d'élevage et de vinification se trouvent sur un même lieu.

Moniales Bernardines
de l'Abbaye de Tart

Comme bien souvent en Bourgogne et dans le reste de l'Europe viticole, les grands terroirs ont été découverts et mis en valeur par les gens d'Eglise. Ainsi, le Clos de Tart tel que nous le connaissons actuellement, fut fondé en 1141 par les moniales Bernardines de l'Abbaye de Tart, dépendance de celle de Cîteaux. Sans discontinuer jusqu'à la Révolution, le Clos de Tart fut leur propriété. Au début du XIIe siècle, le Clos de Tart était appelé Climat de la Forge. Ce n'est qu'en 1141 qu'il prit le nom de Clos de Tart après l'acquisition de ce climat par les Bernardines de l'Abbaye de Notre Dame de Tart.

Famille Marey-Monge

En 1791, le Clos de Tart devint la propriété de la célèbre famille des Marey-Monge. Famille ayant assemblé l'un des plus prestigieux domaines viticoles bourguignons avec notamment l'intégralité de la prestigieuse appellation Romanée-Saint-Vivant, Claude Marey, négociant en vins à Nuits, se rend acquéreur du Clos de Tart et de ses « 18 journaux » plantés (soit un peu de plus de 6 hectares). Suite à cela, le Clos de Tart allait connaitre d'utiles mutations, transformations et adaptations sous l'énergique impulsion de Joseph Marey, négociant et député ainsi que Ferdinand Marey-Monge (il avait épousé la fille du mathématicien Monge), il était descendant de Claude Marey. En 1855, le Docteur Lavalle classa le Clos de Tart parmi les têtes de cuvée, notion plus restrictive que celles de grands crus d'aujourd'hui., à noter que seul le Clos de Tart bénéficia de ce titre à Morey-Saint-Denis. 

Famille Mommessin

Les Marey-Monge ont vendu le Clos de Tart aux enchères en 1932 au négociant mâconnais Mommessin. Henri Mommessin a acheté au montant de la mise à prix, il était seul en raison de la crise. En 1996 est nommé à la tête du domaine, M. Sylvain Pitiot, qui insuffle un nouveau dynamisme à la propriété notamment grâce à une cartographie précise de la nature du sous-sol et des terroirs du Clos de Tart, mais aussi avec de nouvelles installations vinicoles dans le but de pouvoir façonner des vins d'une plus grande subtilité. La famille Mommessin en est restée l'unique propriétaire jusqu'en 2018.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.
En savoir plus. J'accepte
x