Clos de Tart Grand Cru - Monopole 2014 - Vin

Commentaires de dégustation

Gérard Basset MW OBE MS in Decanter Février 2016 : 96 Vibrant, cassis mûr avec de délicates notes de rose, une magnifique texture soyeuse et un final d'épices douces. J'ai dégusté les sept parcelles qui constituent ce vin et il est évident qu'il y a une synergie sensationnelle dans l'assemblage final. Neal Martin in eRobertParker.com Décembre 2015 : 95-97 Ce vin révèle des arômes très précis composés de canneberge et de fraise des bois, de notes minérales subtiles et il est assez harmonieux avec une pointe de calcaire humide.

Les échos

Millésime charmeur, avec des vins à la fois denses et gourmands, 2014 a bénéficié d'une saison très contrastée mais globalement favorable à la vigne. La saison viticole : Avec un hiver et un printemps doux (sur les 6 premiers mois de l'année : +1.6°C en moyenne), la vigne a démarré très tôt. Dès le 27 mars, les bourgeons étaient dans le coton, puis la vigne a déroulé ses rameaux et étalé ses feuilles à un rythme soutenu. La fleur, en toute logique a été précoce, dès le 4 juin. Les millésimes se suivent et ne se ressemblent pas : pour ce stade important du développement de la vigne, nous n'avions pas bénéficié d'aussi bonnes conditions depuis longtemps. Le 28 juin, un épisode de grêle s'est abattu en Côte de Beaune et sur quelques secteurs de la Côte de Nuits, mais a épargné le Clos de Tart. Fin juillet et août ont été froids et couverts : un changement radical après les 6 premiers mois de l'année ensoleillés et chauds que nous avions connus. La maturité des raisins en août a été très lente. Heureusement en septembre, le fameux vent du nord que tous les vignerons attendent à cette période était au rendez vous en 2014. Il est synonyme de temps ensoleillé, sec et frais : les conditions parfaites pour achever la maturité. Après son arrivée dès les premiers jours de septembre, le soleil s'est installé durablement et la maturité a pu se terminer dans de très bonnes conditions. Les vendanges se sont déroulées sereinement, du 17 au 22 septembre, avec des raisins bien mûrs et une récolte conforme à nos attentes : 31hl/ha. Les vinifications ont été harmonieuses et les vins en début d'élevage présentaient déjà leur profil charmeur caractéristique du millésime et ils l'ont toujours conservé. Après 18 mois d'élevage en fûts neufs et de nombreuses dégustations à l'aveugle de nos sept différentes cuvées (cuvées constituées selon les différents microclimats et l'âge des vignes), il a été décidé d'élaborer 2 vins en 2014 : le Clos de Tart et la Forge de Tart. La mise en bouteilles a été réalisée du 23 au 30 mars 2016, et comme à l'accoutumée : manuellement, par gravité, en tenant compte des phases favorables du calendrier lunaire. 2014 constitue le dernier millésime vinifié par Sylvain Pitiot, l'élevage a été réalisé en collaboration avec son successeur Jacques Devauges qui, lui, a veillé sur la mise en bouteilles. Voici les caractéristiques principales du Clos de Tart 2014 : Vignes de 60 ans en moyenne Pleine Floraison : 5-6 juin Vendanges du 18 au 22 septembre Rendement : 31 hl/ha Degré alcoolique : 13.5 Ph : 3.58 Fermentations malolactiques : juin 2015 Elevage : 17 mois en fûts de chênes neufs Mise en bouteille : fin mars 2016 Pour conclure, 2014 est un millésime d'équilibre : probablement parce qu'il a connu les conditions d'un millésime « chaud » jusqu'à fin juillet, puis les conditions d'un millésime « froid » en août (d'où une maturité lente qui convient bien au Pinot) et a terminé avec des conditions idéales en septembre. Est-ce la raison pour laquelle les vins présentent ce côté séducteur, « sucré » sans être vulgaire, avec également du fond et de la matière ? Difficile à dire tant notre compréhension des facteurs constitutifs du style d'un millésime est encore partielle, mais il est certain que 2014 devrait ravir les amoureux de la Bourgogne et des grands vins.

Clos de Tart Grand Cru - Monopole
Clos de Tart Grand Cru - Monopole

Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :