Clos de Tart Grand Cru - Monopole 2013 - Vin

Commentaires de dégustation

Un vin savoureux avec des notes de fruits rouges, une belle brillance et des nuances épicées; doux comme de la soie avec une belle longueur et une fin de bouche épicée. L'élégance à l'état pur. 94/100 - 2018-2028 (Gerard Basset - Decanter - Janvier 2015) Rouge rubis profond. Arômes expressifs de framboise, épices, pierre et poivre. Exubérant et mûr mais avec une formidable énergie vigoureuse aux arômes de baies noires, réglisse, fleurs et poudre de curry. Très dense et suave pour le millésime sans être lourd. Impressionnant avec une finale très longue, qui annonce des tanins tout en finesse et qui révèle un parfum très agréable. Le millésime 2012 plus puissant dépassera sans doute ce millésime sur le long terme mais j'ai une faiblesse pour le Clos de Tart dans les millésimes plus frais. 93-95 - 2023-2038 (Vinous International Wine Cellar - Stephen Tanzer - Antonio Galloni - January 2015) C'est le dernier millésime du Clos de Tart produit sous la responsabilité de Sylvain Pitiot, mais il peut partir la tête haute. J'ai eu seulement un avant-goût de ce que sera la version définitive de l'assemblage- qui est composé de six cuvées distinctes sur la parcelle - mais c'est déjà un vin rouge puissant, qui a été récolté relativement tard, un concentré d'arômes, avec beaucoup de boisé, des tanins fermes, des arômes de fruits noirs et de sève, beaucoup de douceur avec une concentration telle qu'il vieillira bien. 94 - 2020-30 (Tim Atkin - Burgundy 2013 Special Report - Février 2015)

Les échos

Comme les trois années précédentes, 2013 est encore une année difficile où la vigne a dû résister à toutes sortes d'épreuves. En effet, d'après les climatologues, le Printemps 2013 a battu des records de pluviométrie depuis plus d'un siècle. Concernant la floraison, 2013 se situe comme le millésime le plus tardif des 20 dernières années avec un retard de 2 à 3 semaines. Les mauvaises conditions climatiques, avant et pendant la floraison, provoquèrent trois incidents physiologiques : le filage (transformation des grappes en vrilles), la coulure (avortement de baies) et le millerandage (présence de toutes petites baies) dont la principale conséquence est une diminution du volume global de la récolte. Quant à la véraison, elle n'a véritablement commencé qu'après le 15 août avec l'arrivée d'un temps ensoleillé et chaud. Puis la fraicheur et l'humidité sont revenues en septembre et ont entrainé une maturation sur un rythme lent. Par chance, le Clos de Tart a été totalement épargné par l'orage de grêle du 23 juillet qui a occasionné beaucoup de dégâts chez nos amis vignerons de la Côte de Beaune. Pour ce millésime 2013, les raisins du Clos de Tart ont été des survivants, des rescapés. Ils ont tout subi : le froid, l'échaudage, la pluie, la pression des maladies cryptogamiques, une floraison en retard, le filage, la coulure, le millerandage, une véraison tardive et une maturation au ralenti. Seuls la grêle et le botrytis les ont épargnés. Cependant, grâce à la qualité exceptionnelle du terroir du Clos de Tart et au travail acharné de notre équipe de vignerons, nous avons pu récolter des raisins à maturité optimale après une longue attente. Principales caractéristiques du Clos de Tart 2013 : • Pleine floraison estimée le 28 juin • Véraison estimée le 28 août • Vendanges du 8 au 12 octobre • Rendement : 23,6 hl/ha • Degré final alcoolique moyen : 13,5 % • pH moyen : 3,54 • Élevage de 16 mois en fûts neufs Finalement, peu de grappes sont arrivées sauves jusqu'aux vendanges mais elles sont arrivées saines, de petite taille avec de petites baies aux peaux épaisses, l'épaisseur et la solidité des peaux ayant permis à ces raisins de résister à toutes les agressions de la nature. Le Clos de Tart 2013 se décrit ainsi : • Robe rouge foncé aux reflets rubis • Nez intense et profond avec des notes aromatiques complexes aux évocations florales et épicées • Bouche racée, charnue avec des tanins denses, voluptueux et une structure pleine, soyeuse • L'ensemble est énergique, ample, élégant avec une grande persistance aromatique Nouveautés dans le vignoble : • Un système de traitement rapproché utilisant l'énergie pneumatique pour lutter contre les maladies cryptogamiques telles que mildiou et oïdium • Une cartographie indiquant la géolocalisation très précise de chacun des 74 472 ceps et permettant leur suivi individuel : porte-greffe, année de plantation, charge, vigueur, etc. Nouveautés à la cuverie : • Une table de tri vibrante permettant l'élimination des petits grains secs, des insectes et de tout élément indésirable de petite taille non forcément repérable à l'oeil • Un système de contrôle de l'humidité du cellier par brumisation micronisée d'eau osmosée afin de limiter les pertes de vin par évapo-transpiration Enfin, la mise en bouteille du Clos de Tart 2013 s'est effectuée du 3 au 6 mars 2015, toujours manuellement et par gravité naturelle dans les caves, sans collage ni filtration, bouteille par bouteille. Cette mise a été préparée et conduite en collaboration avec Jacques Devauges, successeur de Sylvain Pitiot au poste de régisseur et arrivé au Clos de Tart le 1er janvier 2015. Jacques, à 40 ans, est pourvu d'une solide formation (licence des Sciences de la Vigne, diplôme national d'oenologue de l'Université de Bourgogne) et d'une bonne expérience tant en Bourgogne qu'à l'étranger (Château Potelle en Napa Valley, Domaine de la Vougeraie du groupe Boisset, Domaine Michel & Frédéric Magnien à Morey-Saint-Denis).

Clos de Tart Grand Cru - Monopole
Clos de Tart Grand Cru - Monopole

Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :