Clos de Tart Grand Cru - Monopole 1996 - Vin

Commentaires de dégustation

Assez ferme et nerveux. A défaut de grande profondeur, il a beaucoup de sève, de style et de personnalité ; actuellement à point, mais encore bon pour plusieurs années. (Les vins de la SAQ commentés par Michel Phaneuf - Juin 2007).

Les échos

En 1996, alors que les autres Domaines avaient fini de vendanger, au CLOS DE TART, nous commencions la vendange le dernier jour du mois de septembre pour terminer le 4 octobre. A part une demi-journée de grisaille, le beau temps s'est maintenu pendant toute la récolte. Septembre 1996 n'a pas été un mois très chaud mais une très belle luminosité due à une bise permanente a permis à la fonction chlorophyllienne d'assurer complètement la maturité des raisins de manière lente. Il a suffit d'attendre patiemment le bon moment pour vendanger en effectuant des prélèvement réguliers de raisins afin de suivre précisément l'évolution de cette maturité. Cette attente fut bénéfique pour l'obtention d'une richesse en sucre optimum des raisins donnant un potentiel alcoolique naturel moyen de 12°7 et une acidité qui s'est concentrée lors des derniers jours précédant la récolte. Malgré tous nos efforts pour contenir la production (taille courte en hiver, ébourgeonnage sévère au mois de mai, vendange en vert fin juillet), nous dépassons légèrement notre objectif de rendement de 30 hl/ha et nous récoltons 105 pièces de vin soit un rendement de 34 hectolitres par hectare. Mais quelle vendange ! Exceptionnellement, elle est abondante et de très grande qualité. Nous inaugurons un nouveau matériel de traitement des raisins avant leur mise en cuve. Il s'agit d'une longue table de tri avec tapis roulant, d'un érafloir doux sans fouloir et d'un tapis élévateur. Autour de la table de tri prennent placent des vendangeurs expérimentés qui éliminent chaque raisin insuffisamment mûr ou atteint de pourriture, chaque feuille ou chaque morceau de sarment. Les grappes ainsi triées tombent dans l'érafloir qui, en tournant très lentement, enlève la rafle en douceur. Enfin, les baies de raisins, intactes, se déversent sur un tapis roulant qui les achemine, sans pompage, dans les cuves de vinification. Celle-ci se déroule sur 3 semaines avec une phase préfermentaire de macération à température moyenne, puis une phase de fermentation autour de 30°C et enfin une phase postfermentaire à chaud avant décuvage et pressurage. Ensuite, les vins sont entonnés dans le cellier en pièces de chêne neuves 100 % Allier. Après les lentes fermentations malolactiques, le vin est soutiré et remis en pièces dans la première cave jusqu'à sa mise en bouteilles. Celle-ci est effectuée dans la deuxième cave, par gravité et sans filtration, au mois d'avril 1998.

Clos de Tart Grand Cru - Monopole
Clos de Tart Grand Cru - Monopole

Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :